Reconstruction de l'école de la Verville

Un des blogs de Jean Féret

Archives de Catégorie: Chantier

Les comptes 2013 de Vervi’lia sont publiés

greffe-du-tribunal-de-commerceL’investissement et l’exploitation de la nouvelle école de la Verville sont logés dans une société ad hoc, Vervi’lia, filiale à 100% du titulaire du contrat de partenariat, la société Artelia.
C’est un volet règlementaire des contrats de partenariat: l’opération doit être isolée dans les comptes du titulaire. La société Vervi’lia a donc été créée au début du chantier de construction et elle disparaîtra à la fin du contrat. Les comptes et les opérations de cette société sont en outre examinés par la commission consultative des services publics de la ville de Mennecy.

Comme toutes les autres sociétés en France, elle publie ses comptes au tribunal de commerce dont elle relève. Ces comptes sont ensuite consultables par le public, au greffe du tribunal et sur le site Internet de tous les greffes, http://www.infogreffe.fr.

Ce n’est pas gratuit. Même si la somme est modeste, voici les 2 fichiers PDF des années 2012 (publié le 8 août 2013) et 2013 (publié le 7 juillet 2014). Cliquer sur l’image pour charger le PDF.

Image comptes vervilia 2013On y trouve quelques chiffres clés:

  • Dans les actifs, la valeur des constructions: 11.229.011 euros. C’est le prix de l’école, exprimé le jour de sa livraison, le 30 août 2013.
  • Dans le passif, la valeur des emprunts et dettes: 9.821.528 euros. C’est le total des emprunts souscrits par le titulaire du contrat pour financer la construction. La différence avec le coût total de la construction représente l’investissement des actionnaires d’Artelia dans le projet.
  • Dans le compte de résultat de l’exercice 2013, le chiffre d’affaires: 258.483 euros. Vervi’lia facture l’utilisation de l’école à la ville de Mennecy. L’exercice 2013 compte un trimestre d’utilisation et c’est donc ce que paye la ville pour un trimestre.
  • Dans le compte de résultat de l’exercice 2013, le total des immobilisations, corporelles (le bâtiment) et incorporelles (les revenus futurs contractualisés): 19.957.452 €. C’est la somme de tous les paiements dus par la ville de Mennecy au 31 décembre 2013 jusqu’à la fin du contrat et le dernier remboursement de TVA, en 2033.

.

.

Image comptes vervilia 2012Pour information, voici à gauche les comptes de l’exercice 2012. Ils ne sont pas représentatifs d’un exercice « normal » car il n’y a pas de chiffre d’affaire puisque la ville, même si elle utilisait un groupe scolaire provisoire, n’était pas facturée pour son exploitation.

L’investissement dans le projet était encore partiel, moins de 25% du coût final.

Publicités

Le PPP de la Verville: quelle dette?

Image banniere arrete endettement PPP L’arrêté du 16 décembre 2010 (cliquer sur l’image à gauche pour ouvrir la page de Legifrance) impose l’inscription du montant de l’investissement au jour de la mise à disposition de l’école par le titulaire du contrat dans la dette de la ville.

Le montant investi par le titulaire s’élève à, nous l’avons vu dans l’article précédant, 11.229.011 €. Dans ce montant de l’investissement initial, 9.821.528 € sont financés par de l’emprunt au Crédit Foncier.

Cette dette est dûe par la ville à deux préteurs, le Crédit Foncier qui est le financeur du projet et à qui le titulaire du contrat, Artelia, a emprunté  87% du montant à financer, et Artelia. Avec le contrat de partenariat, les 3 parties – commune, titulaire et financeur – ont aussi signé une convention tri-partite pour, le jour de la livraison de l’école, que Artelia cède une partie de ses créances sur la ville au Crédit Foncier. Cela s’appelle un « Dailly ». La loi permet de céder jusqu’à 80% du montant à financer. Pour l’école de la Verville, cette part cédée est de 77%. L’intérêt de ce Dailly est que, dès la préparation du contrat, l’emprunteur a le profil d’une personne publique. Le financeur lui associe un risque de personne publique, donc un risque beaucoup plus faible que celui représenté par un emprunteur privé. Les taux de financement proposés sont donc ceux offerts dans des montages sous maîtrise d’ouvrage publique et, malgré son caractère privé, l’opération est financé avec les coûts attribués au public pour 80% du montant à financer.

Au 30 août 2013, la commune a donc une dette au titre de cette école, d’un montant nominal de 77% de 9.821.528 € due au Crédit Foncier, et pour 23% due à Artelia sous forme de factures d’exploitation.
Ce jour là, Artelia avait investi 11.270.101€ dans l’école, pour 87% par de l’emprunt, et pour 13% avec ses fonds propres.

Attention, le coût total de l’école à la fin du contrat doit encore prendre en compte les intérêts de l’emprunt et les montants de l’entretien contractuel. La somme de toutes les échéances contractuelles, remboursement d’emprunt, intérêts, entretien et rénovation, s’élève à 19.957.452€

PPP ou MOP: les clés du choix dans Le Moniteur du 29/11/2013

Banniere Moniteur

Image article Moniteur

Les photos de l’inauguration

Et toujours grace à la complicité de balloide-photos

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les photos du 30 août 2013

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Date importante; c’est la livraison de l’école par le titulaire du contrat de partenariat, et c’est le début de l’exploitation. Cette phase d’exploitation durera jusqu’à fin 2031. A cette date, l’école sera dans un état comparable à celui du 30 août et elle sera sous la seule maîtrise de la ville.

Les coulisses de l’école de la Verville

C’est dans l’école, mais les enfants ne le verront jamais.

Les conditions sont un peu difficiles parfois pour faire des photos avec un téléphone, je vais essayer d’améliorer cela.

Mardi 3 septembre 2013: les élèves rentrent dans l’école

et c’est le début de la dernière phase du contrat de partenariat: l’exploitation jusqu’au 31 décembre 2031.

Jeudi 29 août 2013: commission sécurité

Il s’agit de décider si le bâtiment peut recevoir du public. La décision est positive, sans réserve et avec les félicitations du pompier préventionniste du SDIS

La livraison de l’école au client (c’est à dire la ville de Mennecy) a pu alors être effectuée le lendemain, vendredi 30 août.

29 juillet 2013: démontage de l’école provisoire

27 juin: enlèvement des Algeco du chantier